Fondement de l'aecg

CETA-header-w-title-fr

L’accord, qui est entré en vigueur à titre provisoire le 21 septembre 2017, ouvre de nouveaux marchés d’envergure au sein de l’Union européenne (UE) et favorisera le commerce international et la croissance globale dans les deux économies. Grâce à l’AECG, le Canada bénéficie maintenant d’un accès préférentiel à la deuxième économie mondiale, l’UE. Cela s’ajoute à son accès à la plus importante économie mondiale, soit les États-Unis grâce à l’Accord de libreéchange nord-américain (ALÉNA). Peut-être plus important encore, l’AECG offre une chance incroyable aux PME de réaliser des exportations dans de nouveaux marchés.

Avantages aux entreprises Canadiennes:

 

icon-canadian-economy

 

 

 Ouvre les marchés à 500 millions de personnes dans 28 pays de l’UE. Le marché d’importation de l’UE a importé pour
2 000 milliards $ US en 2016, juste après les É-U, qui ont importé pour 2 200 milliards $ US.

  icon-canadian-economy

Devrait créer près de 80 000 nouveaux emplois au Canada et augmenter le revenu
annuel moyen des ménages canadiens de 1 000 $.

 

icon-canadian-economy

 

Élimine 98% des droits de douane et des barrières à l’importation entre le Canada et l’UE, alors que seulement 25% des gammes de produits étaient libres de droits de douane auparavant.


 icon-canadian-economy

Devrait injecter 12 G$ dans l’économie
canadienne.


 

Certains secteurs profiteront d’un regain important des exportations

  • Le secteur automobile s’annonce comme l’un des principaux bénéficiaires de l’AECG. L’UE est le deuxième importateur mondial de produits automobiles, ayant importé pour 101 milliards $ US en 2016. Les importations en provenance du Canada se classent actuellement au 18e rang, avec une part de marché de 0,6 %, et les droits de douane sont actuellement de 10 % sur les véhicules légers de transport de passagers, et sont encore plus élevés pour d’autres types de véhicules. À titre d’exemple du potentiel de l’accord, si la moitié des PME qui exportent actuellement des produits automobiles pouvaient conquérir seulement 1 % du marché disponible, cela pourrait leur rapporter des revenus de 2,7 millions $ US par année.

  • Les droits de douane du secteur des métaux sont déjà de 0 % pour de nombreux produits, mais ils varient encore entre 3,3 % et 10 % pour plusieurs métaux importants. La table est mise pour des gains importants, surtout que l’UE est le plus grand importateur mondial de métaux et de minéraux, ayant importé pour 132 milliards $ US de métaux en 2016. Si la moitié des PME qui exportent actuellement des métaux pouvaient conquérir seulement 1 % du marché disponible, elles pourraient tirer de nouveaux revenus allant jusqu’à 1 million $ US.

  • L’agriculture, surtout le secteur des fruits de mer, devrait réaliser des gains importants puisque les droits de douane varient actuellement entre 6 % et 20 %, et sont supérieurs à 10 % pour la plupart des catégories de fruits de mer. L’UE a importé pour 167 milliards $ US de produits agricoles en 2016, ce qui totalise 8 % de l’ensemble des importations dans l’UE.

 

readmore
readmore

 

Répartition sectorielle de l’exportation du Canada à l’UE

graph-industy-positioning_fr

 

Source: ITC, Euler Hermes

En Conclusion

L’AECG reconnaît également les droits de propriété intellectuelle, et ouvre le secteur des services de l’UE aux entreprises canadiennes, y compris aux fournisseurs de services de gestion, d’ingénierie et d’architecture et de services financiers et informatiques. L’UE est le plus important importateur de services au monde. En 2015 seulement, l’UE a importé pour 936 milliards $ en services, dont 16,5 milliards $ provenaient du Canada. Finalement, l’accord permet aux sociétés canadiennes et de l’UE de soumissionner pour les projets de l’autre gouvernement, une occasion inespérée pour les entreprises de construction et les PME qui les fournissent.

L’accord offrira de nouvelles occasions aux PME de croître, de conquérir de nouveaux marchés et de créer de nouveaux emplois. Bien entendu, la conquête de nouveaux marchés peut être risquée, surtout si vous ne savez pas à qui vous vendez. À ce niveau, Euler Hermes peut vous aider. Nous avons une base de données contenant des renseignements sur plus de 85 millions de sociétés du monde entier, et nous avons des bureaux dans 52 pays. Euler Hermes assure à ses clients une protection afin qu’ils puissent augmenter leurs ventes sans risque dans de nouveaux marchés et tirer profit de nouvelles occasions prometteuses comme l’AECG.

Dan North, économiste en chef pour l’Amérique du Nord (janvier 2018)

 

 

CETA-btns-square-FR2

 

Pour plus de ressources sur l'AECG aller sur les liens suivants:

CETA-btns-square-FR2
CETA-btns-square-FR2
CETA-btns-square-FR2

 

 

 


    Pour plus d'information, contacter nous!